Races canines primitives

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Du PHU QUOC au THAI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TERRES des MAKAYAS
Jacasseur
avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : LOT et GARONNE
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Du PHU QUOC au THAI   Dim 25 Nov 2007 - 3:40

study Incroyable
la REVUE de la CYNOPHILIE FRANCAISE N°137 du 3° trim 2007 vient de faire tout un article sur le PHU QUOC chien d'une ile de Thailande située à 200 km de nos TR.
C'est un article hyper intéressant à bien des points de vue puisqu'il fait une corrélation entre nos THAI et , nos RHODESIAN RIDGEBACK et le PHU QUOC

L'article a été fait par Cécile BERTHOULY et Grégoire LËROY

Citation :
L'île de Phu Quoc se situe au sud-ouest du Viet Nom, et constitue avec ses 560 km2, la plus grande île du pays. Le tourisme y était récemment encore peu développé, jusqu'à ce que dans les années 2000, la moitié-nord soit transformée en réserve nationale. Phu Quoc est aussi réputée pour sa production de sauce Nuoc Mon, une des plus réputées du pays, ainsi que pour l'élevage du chien autochtone : le chien de Phu Quoc.

Le chien de Phu Quoc, quoique méconnu du grand public, a été répertorié dès la fin du XIXe siècle. Oustalet en aurait fait une description précise dès 1891 dans un article du journal « La nature » ; le chien de Phu Quoc aurait même eu le droit à sa place dans le Larousse. Dechambre (1921) le décrit ainsi : « Ils ont la peau du front plissée de rides longitudinales et portent sur la ligne médiane du dos, un long épi de poils rebroussés.

La robe est fauve rougeàtre ; le poil ras; la queue tombante et peu frangée,

Le chien de Phu Quoc constitue, avec le Rhodesian et le Thaï Ridge-back, l'une des trois populations de chien connues pour posseder
une crête dorsale, cette bande de poil implantée dans le sens opposé du reste du pelage. Ce caractère ne serait cependant pas fixé dans l'ensemble de la population puisque, selon certaines sources, environ 40% posséderaient la crête dorsale. Ceci n'est pas tellement étonnant si l'on considère le fait que même au sein de la race Rhodesian Rîdgeback, une partie des produits peut ne pas être porteuse de la crête (Hillbertz and Andersson 2006).
Le chien mesurerait environ 48 cm à l'âge adulte, le poil est court et la robe noire ou fauve, des bringeures ou mouchetures pouvant exister. Les propriétaires et éleveurs parlent aussi de caractéristiques morphologiques qui feraient de lui un excellent nageur et de l'intelligence particulière de ce chien, mais sans doute ne sont-ils pas les personnes les plus objectives à ce sujet.

DES ORIGINES DiSCUTÉËS______
Comme pour de nombreuses races, les origines du chien de Phu Quoc sont sujettes à débat. Selon les uns, il aurait été domestiqué par les habitants de l'île à partir d'une population de chiens sauvages. D'aiutres prétendent que cette population aurait été importée par des pêcheurs venus s'installer sur l'île de Phu Quoc. Evidemment la question se pose de savoir qui, du chien de Phu Quoc ou du Thaï Ridgeback, est à l'origine de l'autre. En effet, étant donné les similitudes morphologiques, ainsi que la proximité géographique (deux cents kilomètres séparent l'île de Phu Quoc de la Thaïlande), il est clair que les deux populations sont apparentées. Des chiens ont probablement pu être transportés par des commerçants et des pêcheurs de l'une ou l'autre région, il n'y a cependant pas de preuve permettant de favoriser une origine particulière, le débat reste donc ouvert.

SITUATION ACTUELLE_________
De nos jours, plusieurs centaines de ces chiens seraient élevés sur l'île de Phu Quoc, et il existerait au moins quatre gros élevages. Traditionnellement sélectionné comme chien de garde, le chien de Phu Quoc serait désormais essentiellement élevé à des fins culinaires ou pour être exporté. En effet, un touriste peut facilement acheter un tel chien pour un peu plus d'une cinquantaine de dollars.
Ce phénomène pose un problème de survie pour cette population, l'offre ne pouvant satisfaire une demande de plus en plus importante, de la part des touristes et des restaurateurs. Certains vétérinaires vietnamiens craignent donc une déperdition du pool génétique de la population. Nguyên Van Bien, l'un d'entre eux, a donc proposé une série de mesure pour conserver le chien de Phu Quoc, telles que la mise en place d'élevages conservatoires,
,d'en associer l'élevage avec de l'éco-tourisme, et de mettre en place des concours... reste à savoir si de telles mesures seront mises en place avant qu'il ne soit trop tard.
La situation du chien de Phu Quoc est emblématique de celle de nombreuses populations domestiques locales. Peu reconnues, elles risquent de disparaître au profit de races plus populaires. Selon un rapport de la PAO datant de 2006, 20% des races domestiques seraient menacées
II existe bien des mesures gouvernementales de protection, mais dans la pratique, c'est surtout la motivation et la capacité à s'organiser des amateurs de ces populations qui permettront de les sauver. •

Je vous mets également le texte par l'herbergeur, vous aurez ainsi les photos du PQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ridgebackdefrance.over-blog.com
 
Du PHU QUOC au THAI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» repro de mon couple de CT thai -flag
» Thai flag
» Musa 'Thai Banana Namwa'
» Methode thai...
» Pochons d'herbes à la thai : luk pra kob maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Races canines primitives :: RACES FCI :: Chien Thaïlandais à crète dorsale (Thaï Ridgeback)-
Sauter vers: